écobuage


écobuage

écobuer [ ekɔbɥe ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1721; égobuer 1539; de é- et dial. gobe « motte de terre », rad. gaul. °gobbo « gueule »
Agric. Peler (la terre) en arrachant les mottes, avec les herbes et les racines, que l'on brûle ensuite pour fertiliser le sol avec les cendres. N. m. ÉCOBUAGE , 1797 .

écobuage nom masculin Mode de préparation à la culture d'un terrain gazonné, consistant à détacher, sécher puis brûler la partie superficielle du sol qui porte le gazon. (L'écobuage a été abandonné en Europe au XIXe s. et n'est actuellement pratiqué que dans quelques systèmes de culture intensive en Afrique.)

écobuage
n. m. AGRIC Action d'écobuer. L'écobuage est une technique archaïque de fertilisation.

⇒ÉCOBUAGE, subst. masc.
GÉOGR., AGRIC. Forme de défrichement où les mottes de terre et de végétation sont retournées et brûlées pour préparer la mise en culture (d'apr. GEORGE 1970). Une agriculture mi-pastorale s'est emparée de vastes espaces. La jachère y fait succéder la lande aux cultures; l'écobuage substitue temporairement quelque récolte aux pâtis (VIDAL DE LA BL., Tabl. géogr. Fr., 1908, p. 282). Vastes étendues communes où l'on n'ensemençait quelques parties qu'après écobuage, à de longs intervalles (LEFEBVRE, Révol. fr., 1963, p. 31) :
Notre économie rurale d'autrefois marquait bien cette intégration de la forêt au domaine paysan, lorsque les terres assolées étaient défrichées après écobuage ou essartage et recevaient, comme premier engrais, les cendres mêmes de la forêt éliminée ainsi pour quelques années.
La Forêt fr., 1955, p. 9.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1878. Ds GATTEL 1841 on admet également la var. égobuage. Étymol. et Hist. 1797 (Annales de l'agriculture, II, 315 ds DG). Dér. du rad. de écobuer; suff. -age. Fréq. abs. littér. :1.

écobuage [ekɔbyaʒ; ekɔbɥaʒ] n. m.
ÉTYM. 1797; de écobuer.
Agric. Action de fertiliser (des terres) en les écobuant (à distinguer de brûlis).
Par métaphore :
1 L'écobuage est une méthode de préparation du champ : le sol gazonné est détaché à la houe, à la bêche ou à la charrue, les gazons sont mis à sécher, puis disposés en fourneaux et brûlés; les cendres sont ensuite répandues sur le champ.
François Sigaut, in le Monde, 24 mars 1982, p. 18.
Par métaphore :
2 Sueur et cris sous le fer saisonnier
pratiquer en soi-même la culture sur brûlis
vouer son âme à l'écobuage.
Michel Leiris, Haut mal, p. 199.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ecobuage — Écobuage L écobuage, ou débroussaillement par le feu, est une pratique agricole ancestrale pratiquée dans le monde entier. Originellement, le terme désigne le travail d arrachage de la végétation et de la couche superficielle de l humus au moyen… …   Wikipédia en Français

  • Écobuage — L écobuage, ou débroussaillement par le feu, est une pratique agricole ancestrale pratiquée dans le monde entier. Originellement, le terme désigne le travail d arrachage de la végétation et de la couche superficielle de l humus au moyen d une… …   Wikipédia en Français

  • écobuage — nm., nettoyage des champs et des prés, surtout au printemps, par brûlis, (on brûle les chaumes, les feuilles et les herbes sèches, les ronces) : kovasse nfpl. (Albanais.001, Balme Si.020), R.2a Couver ; forné nmpl. (Albertville.021, Leschaux.006 …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • écobuage — (é ko bu a j ) s. m. Terme d agriculture. Opération qui consiste à enlever la couche superficielle du terrain et à brûler sur place les matières organiques qu elle renferme. ÉTYMOLOGIE    Écobuer …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • buage — écobuage …   Dictionnaire des rimes

  • écobue — ● écobue nom féminin Houe de grand format servant à écobuer. ⇒ÉCOBUE, subst. fém. Vx, domaine de l agric. A. Houe spéciale à large fer servant à découper les mottes de gazon ou pendant l écobuage (d apr. BALLU, Mach. agric., 1933, p. 33). Le sol… …   Encyclopédie Universelle

  • écobuer — [ ekɔbɥe ] v. tr. <conjug. : 1> • 1721; égobuer 1539; de é et dial. gobe « motte de terre », rad. gaul. °gobbo « gueule » ♦ Agric. Peler (la terre) en arrachant les mottes, avec les herbes et les racines, que l on brûle ensuite pour… …   Encyclopédie Universelle

  • Noirefontaine (Belgique) — Pour les articles homonymes, voir Noirefontaine. Noirefontaine L’église des saints Cosme et Damien …   Wikipédia en Français

  • Monts d'Arrée — Monts d Arrée …   Wikipédia en Français

  • Tortue de Muhlenberg — Glyptemys muhlenbergii Tortue …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.